Antoinette Fouque - Espace des femmes

Antoinette Fouque - Espace des femmes

Au début des années 80, Antoinette Fouque (trouver plus sur ce sujet) part pour les USA et se met en retrait du MLF. Le MLF, à cette période en proie à des querelles internes, perd de l’influence. Elle fait partie des militantes qui ont créé le Mouvement de Libération des Femmes. Le MLF a vu son nom déposé pour éviter toute récupération.

Antoinette Fouque soutient la cause des femmes partout dans le monde

Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en luttes comme la Bangladaise Taslima Nasreen et la Kurde Leyla Zana. A l'ONU mais aussi partout dans le monde, la militante prend la défense de la cause des femmes. l’Observatoire de la Misogynie et le Club Parité 2000 ont été créés par cette militante. Selon Antoinette Fouque, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. Elle le clame lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes à Paris.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque a de qui tenir car son père est un militant syndicaliste. En 1964, elle donne naissance à son premier enfant. Elle prend dès lors conscience des problèmes qu’une femme rencontre quand elle assume ses rôles de mère et de femme alors qu'elle a une profession. C'est dans la cité phocéenne que se passe son enfance. Antoinette Fouque est née en 1936 dans la cité phocéenne.

Naturellement, Antoinette Fouque a participé à quelques ouvrages collectifs comme "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Portraits choisis". La féminologie, Antoinette Fouque l'explique au fil de trois ouvrages édités entre 1989 et 2012.. "Le dictionnaire universel des créatrices" est édité sous sa direction. Cet ouvrage rend hommage à toutes celles qui ont été écartées de l'Histoire depuis quarante siècles.

Enseignement et psychanalyse : lesactes militants d'Antoinette Fouque

Etiez-vous au courant ? Elle est à l'initiative du groupe de réflexion nommé Psychanalyse et Politique, à l’origine du mouvement MLF. Son directeur de thèse est Roland Barthes. Antoinette Fouque prépare un Diplôme d'études approfondies. Elle côtoie l’écrivaine Monique Wittig au même moment. Elle se fait critique littéraire pour deux sociétés d’édition parallèlement à l'enseignement. C’est en 1972 qu’Antoinette Fouque débat au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, philosophe féministe.

Son engagement politique

Antoinette Fouque met en place l'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie durant le bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour réfréner la poussée de tous les extrémismesparce que les droits des femmes sont toujours menacés de nos jours. La militante fait campagne sur la liste des radicaux de gauche pour les élections au parlement européen. Elle siège à Strasbourg de 1994 à 1999. Encore active à l'heure actuelle, l'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque appuye la gauche, qui relaie le combat des femmes.